close

Dirigeants connectés : quand le contenu corporate ne suffit plus

home-office-336378_1280

Qu’il s’agisse d’une directive communicationnelle de l’entreprise ou d’un souhait personnel, les dirigeants investissent les médias sociaux. LinkedIn, Twitter et Facebook sont autant de plateformes qui permettent aux dirigeants de s’exprimer en temps réel et à une large audience. Mais quelle stratégie éditoriale adopter, au-delà du simple relai de l’actualité corporate de son entreprise ? 

D’un dirigeant connecté et corporate… 

La présence et la mise en scène d’un dirigeant sur les réseaux sociaux est une opportunité non négligeable pour mener à bien la communication corporate de l’entreprise. On regrette pour autant le peu d’études sur le sujet puisque la dernière date de 2015, signée Opinionway : 66% des responsables des grands groupes étaient déjà présents sur les réseaux sociaux. 

En tête des plateformes consultées par les dirigeants, Facebook, LinkedIn et Viadéo (oui, oui) suivi de Google+ (qui a tiré sa révérence depuis) et Twitter en fin de classement. 

Difficile d’imaginer que la même étude pourrait donner des résultats similaires aujourd’hui : “un patron du CAC 40 sur deux se sert quotidiennement de Twitter, et 71 % des utilisateurs s’attendent à ce qu’un dirigeant possède un compte” affirme Damien Viel, Directeur général de Twitter France.*

Même si la présence de dirigeants sur les réseaux sociaux est une pratique de plus en plus développée, certains dirigeants connectés peinent encore à se différencier et à intéresser l’auditoire. 

Parfois même, le contenu publié n’est qu’un doublon du compte de son entreprise : une erreur qui amoindrit les effets bénéfiques de la présence du dirigeant sur les médias sociaux et qui pénalise l’impact et la pertinence des messages publiés. 

capture-decran-2019-07-02-a-14-31-05


… À un dirigeant connecté et disruptif ! 

Un dirigeant connecté qui sait s’exprimer, c’est aussi un dirigeant qui sait diversifier sa ligne éditoriale, personnaliser son contenu et mettre en avant le capital humain de son entreprise et de son quotidien. 

En incarnant ses messages, le dirigeant sait instaurer une proximité nouvelle vis-à-vis des employés, de l’audience mais aussi des clients et des partenaires de l’entreprise. Plus encore, il apporte une réelle plus-value aux discours de sa marque et sait s’adresser à des utilisateurs en phase avec ses hobbies. 

En abordant des sujets qui vont au-delà du corporate, le dirigeant peut alors se placer comme expert d’un sujet, comme acteur au coeur de tendance mais également comme vraie personne qui a des hobbies et des engagements personnels. 

 

capture-decran-2019-07-02-a-14-34-27

 

Force est de constater qu’il est indispensable pour les dirigeants connectés de diversifier leur ligne éditoriale : les contenus se doivent d’être inédits et personnels mais surtout adaptés à chaque plateforme sociale. Twitter, par exemple, offre une proximité plus importante avec l’audience et permet un champs d’expression plus libre que LinkedIn.

 

capture-decran-2019-07-02-a-14-36-49

 

En bref, c’est – entre autres – cette diversification des contenus qui permet au dirigeant de se différencier et de mettre en avant leur leadership digital”. Pour se positionner aux carrefours des interactions et être crédible, il est d’ailleurs préférable de prendre en main son compte et d’accepter de donner un peu de soi-même pour servir l’image de son entreprise.

 

capture-decran-2019-07-02-a-14-39-23

 

Être un dirigeant connecté pour relayer les messages de son entreprise n’est plus suffisant. La diversification de sa ligne éditoriale en intégrant des sujets personnels et hobbies permettent d’amplifier le côté humain du dirigeant et de donner du poids à son discours, autant sur Twitter que LinkedIn.

 

Sources

*https://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/transformation/0601005185493-sur-twitter-un-dirigeant-genere-de-la-proximite-328602.php 

https://www.opinion-way.com/fr/sondage-d-opinion/sondages-publies/corpcom-utilisation-des-reseaux-sociaux-par-les-dirigeants-de-pme-eti-octobre-2015/viewdocument.html 

L'auteur LiveBosses