close

5 visages qui ont fait le monde associatif

icon-2486501_1920

Le personal branding est le meilleur moyen d’utiliser un visage, une personnalité, une présence pour mettre en valeur un projet, une mission ou un engagement. Devant le charisme de leurs représentants, des associations se sont appuyées sur la prise de parole de leurs ambassadeurs pour se créer une identité forte et gagner en légitimité et influence, notamment sur les réseaux sociaux. Quelques exemples clés…

1- L’experience personnelle : Malala Yousafzai

Militante pour les droits de la Femme, la jeune pakistanaise Malala utilise son expérience personnelle pour promouvoir son association Malala Fund, ce qui lui a d’ailleurs permis de recevoir le Prix Nobel de la paix en 2014. Etant la plus jeune lauréate de ce prix, son histoire a très vite été médiatisée et reprise sur les réseaux sociaux.

2- La musique : Les Enfoirés

Avoir plusieurs personnalités qui représentent une association ? C’est le défi qu’ont relevé Les Enfoirés pour les Restos du Coeur. Devenus ambassadeurs de cette association, ce groupe d’artistes utilisent la musique et le spectacle pour récolter, chaque année, des fonds pour le projet. Sur les réseaux sociaux, ils sont présents pour promouvoir les Restos du Coeurs et leur musique mais ils font également parler d’eux avec leurs concerts et les mises en scène originales.

3- Le crosscanal : Leonardo DiCaprio

Grand maître du personal branding, Leonardo DiCaprio a choisi de développer une parole multicanale : interventions à des événements, hacking de la médiatisation des Oscars lors de son discours, réalisation de documentaires et surtout utilisation des réseaux sociaux et de sa sphère d’influence pour porter des messages pro développement durable. Avec presque 20 millions d’abonnés sur Twitter, il a parfaitement su capitaliser sur sa communauté pour diffuser ses convictions et ses projets.

4- Le cinéma : Mélanie Laurent et Cyril Dion

Une prise de parole digitale ne prend pas toujours directement la forme d’un tweet ou d’un post LinkedIn. Le pari réussi de Mélanie Laurent et Cyril Dion a été d’exprimer leurs convictions à travers un film, Demain, qui a ensuite largement été relayé sur les réseaux sociaux. Forme moins conventionnelle lorsque l’on pense à une prise de parole digitale, mais tout aussi percutante.

5- Les réseaux sociaux / l’institutionnel : Emma Watson

L’allocution d’Emma Watson à l’ONU pour HeForShe a complètement disrupté les réseaux sociaux. Bien qu’elle prenne régulièrement la parole sur ses comptes, c’est cette intervention – relayée par des centaines de milliers d’internautes – qui lui a permis de faire avancer la cause qu’elle défend et de s’afficher comme une porte parole légitime. Sans oublier son engagement pour le commerce éthique et la promotion de la lecture sur Instagram !

Utiliser une personnalité comme porte-parole est un facteur clé de réussite pour une association qui joue alors de la visibilité de son ambassadeur, autant dans les médias que sur les réseaux sociaux où la présence est désormais primordiale.

L'auteur LiveBosses